Articles
Now Reading
Solutions pour les ongles cassés des guitaristes
6

Deux solutions pour les ongles cassés des guitaristes

Plan de l’article :

ongle-long-guitareSi j’ai déjà rencontré des guitaristes picking qui préféraient jouer avec les ongles courts sur la main droite, la grande majorité d’entre nous préfère les avoirs longs pour mieux crocheter les cordes.

Je ne parlerai pas ici de la manière de « tailler » ses ongles, cela sera l’objet d’un futur article.

Qui est concerné par cet article ?

réparer-ongle-casseNous sommes malheureusement inégal face à nos ongles. Certain les possèdent très durs, d’autres plus souples mais incassables, et pour finir, il y a les guitaristes comme moi qui n’arrivent jamais à garder les ongles longs car il casse tout le temps (j’ai ce problème pour l’index et le pouce).

Cet article s’adresse donc aux guitaristes aux ongles fragiles, et qui n’arrivent pas à jouer sans ongles.

J’ai passé pas mal de temps à chercher et essayer différentes solutions à ce problème, et je vais vous présenter les deux meilleures.

Les onglets de doigts Alaska Pick

onglet-dunlop-guitareJe ne sais pas si vous avez déjà essayé les onglets Dunlop que l’on trouve dans presque tous les magasins de musiques. J’en ai essayé beaucoup, et c’est impossible de jouer avec ça.

Une petite précision au passage, car beaucoup de guitaristes font l’erreur : ces onglets sont conçu pour être placés à l’intérieur du doigt (cf : photo).

Peut être que ces onglets sont davantage destinés aux banjoïstes qu’aux guitaristes.

placement-onglets-dunlop-mettre-comment

Les onglets se placent à l’intérieur du doigt

Bref après toutes ces mauvaises expériences, j’avais décidé de laisser tomber le jeu avec les onglets (à part l’onglet de pouce, qui lui est très pratique, et facile à appréhender), et un beau jour, je tombe sur une vidéo de Sungha Jung. Comme toujours je suis fasciné par la dextérité de sa main droite, et au bout d’un moment je me suis dit que c’est quand même bizarre d’avoir le bout des doigts aussi blancs !

Après quelque recherche, j’apprends l’existence des excellents onglets Alaska Pick. Ces onglets sont légers, ils entourent le doigt et prolongent l’ongle.

Par la suite, j’ai vu beaucoup d’autres guitaristes fingerstyle les adopter comme Gabriella Quezevedo par exemple.

alaska-pick-onglet

Les inconvénients :

  • On obtient un son plus agressif qu’avec les ongles naturels (c’est pas forcément un défaut, ça dépend l’effet que vous recherchez).
  • Un temps d’adaptation est nécessaire.

Le kit Savarez

kit-savarez-nails-ongle-guitare-réparationMais la réelle découverte a été pour moi l’achat de ce petit kit. J’avais déjà essayé tellement de techniques différentes que je l’ai commandé sans trop y croire.

Et pourtant je l’ai à peine essayée, que je l’avais déjà adopté !

Ce kit permet de réparer, renforcer, ou même remplacer un ongle.

Comment ça marche?

J’ai tenté plusieurs méthodes (dans mon cas c’est toujours pour remplacer un ongle), et celle qui me parait la plus efficace est la suivante :

  1. Rincer l’ongle, attendez qu’il sèche. S’il vous reste de la glue collée sur le dessus de l’ongle, limez-le.
  2. Coller une première bande de soie, puis par dessus recouvrer de glue. J’ai constaté que la première couche est la plus importante car c’est celle qui permet de fixer le « faux ongle » à votre doigt. Attendre 2 bonnes minutes que la glue sèche. Il est inutile d’enduire tout l’ongle, seulement le bout du doigt suffit.
  3. Répétez encore deux fois l’étape 2.

Pour moi trois épaisseurs de soie/glue représentent un bon compromis entre un ongle résistant, et un ongle suffisamment souple.

Le « faux ongle » est assez discret. Dans mon entourage peu de personnes l’ont remarqué.

Il peut facilement être enlevé avec de l’acétone (ça j’avoue que je ne l’ai jamais fait, car j’attend qu’il tombe tout seul).

Le « faux ongle » résiste aux douches, et pour moi il tient une bonne semaine alors que je pratique la guitare de manière intensive.

Avantage :

  • On peut jouer de manière très agressive.
  • Il est possible d’utiliser un faux ongle comme médiator en « aller-retour » (personnellement j’utilise l’ongle de l’index pour ça).

Les inconvénients :

  • La glue et la soie représente une épaisseur supplémentaire sur l’ongle avec une démarcation (là on s’arrête le faux ongle), cela peut gêner si vous avez l’habitude de jouer avec le dessus des ongles (cela concerne peut de guitaristes, et certainement pas les débutants). 

Je tiens également à préciser que l’utilisation d’une glue classique abîme l’ongle sur le long terme. Le kit Savarez a été conçu spécialement pour ce pas détériorer vos ongles. Si jamais vous ne vous sentez pas à l’aise avec l’idée de poser vous-même vos ongles, vous pouvez aller chez une esthéticienne, elles font également un excellent travail, mais cela revient bien plus cher.

D’autre part, les produits « durcisseur » d’ongle sont à proscrire, ils abîment les ongles sur le long terme.

Le mot de la fin :

J’espère vous avoir éclairé sur la question de la réparation des ongles. Si vous avez des questions n’hésitez pas à me laisser un commentaire, j’y répondrais le plus vite possible.

Si jamais aucune de ces méthodes ne vous convenait, il ne vous reste plus qu’à vous mettre au « flatpicking » ! 😀

Vos commentaires sont toujours les bienvenus…

N’hésitez pas à me laisser un message ça me fait toujours plaisir ! Pour être sûr de ne pas rater mes prochaines vidéo vous pouvez vous abonnez à ce blog avec facebook ou twitter. Vous pouvez également partager cette vidéo sur vos réseaux sociaux favoris.

About The Author
Guitare Tablatures
Passionné par la guitare et ses sonorités, j'ai crée ce site pour proposer les tablatures que j'ai apprécié ou trouvé amusante. Travaillé ces morceaux est un bon moyen de progresser dans la pratique de son instrument de manière ludique.
6 Comments
  • 31 août 2014 at 15 h 09 min

    bonjour
    pour les onglets « classiques » de Dunlop, il faut bien préciser qu’il faut les FORMER, à l’eau bouillante ,à la forme de ses doigts et à la position de sa main droite!
    Moi je ne joue qu’aux ongles, mais en cas de casse, je pase aux onglets sans différence de position…

  • Pedro
    11 août 2014 at 6 h 01 min

    Hola ! Ah ces ongles, un vrai problème lorsqu’ils ne sont pas solides.
    Depuis que j’ai vu que Sungha Jung utilisait les Alaska picks j’envisageais d’en acheter (cela a l’air bien pour le finger picking) , je ne suis jamais passé à l’acte, et j’ai opté pour des ongles artificiels, et c’est impec pour le flamenco !
    J’avais déjà essayé il y a pas mal de temps sans être vraiment satisfait.
    J’ai depuis trouvé une vrai pro qui fait vraiment un excellent travail.
    J’ai des photos mais je ne sais pas comment les poster ici.

    Merci pour ton site, j’ai adoré votre interprétation de Manha de Carnaval et c’est vrai que Blandine a une voix envoûtante.
    A+

    Pedro

  • Adrian
    22 juillet 2014 at 13 h 29 min

    Bonjour,

    Tout d’abord merci pour tes différents tests et analyses !

    Je pratique de la guitare flamenca depuis longtemps, je viens de trouver un travail et malheureusement je suis obligé de me couper les ongles pour « paraitre propre ». J’avou que je suis un peu dégouté car arreter la guitare est la derniere chose dont j’ai envie ! cependant il est très difficile, voir impossible, de jouer du flamenco sans ongles !

    Je voulais donc savoir si le kit savarez peut s’enlever d’un jour a l’autre ou pas ?
    Que me conseillerez vous dans mon cas entre le kit alaskapik et le kit savarez ?

    Merci d’avance

    • 27 juillet 2014 at 13 h 49 min

      Le kit Savarez peut s’enlever très rapidement avec de l’acétone, mais je ne pense pas que ce soit très bon pour les ongles, surtout si vous en utilisé souvent.

      Le kit Alaska Pick pour une guitare flamenca ne me parait pas une bonne idée car vous ne pourrez pas attaquer les cordes avec le « dos » de l’ongle.

      Corde »ialement »,

      Kevin

  • Aveque Nicole
    16 mai 2014 at 19 h 01 min

    Merci pour ces conseils. C’est en voyant Joan Baez présenter son prochain spectacle en France, la main droite équipée d’Alaska Picks, que l’espoir m’est revenu. Je joue essentiellement avec les ongles et depuis quelque temps l’état dégradé de mes ongles; cassants, effrités horribles m’a contrainte d’abandonner. Le kit Savarez ne me branche pas trop, car à long terme cela abime terriblement les ongles.
    Je ne parle pas bien l’anglais et dans les pubs pour le produit Alaska picks, je vois qu’il existe des tailles mais c’est assez flou. Je suis une femme (comme mon prénom l’indique) et je n’ai pas de gros doigts. Comment choisir pour commander ? Autre question, connaissez vous un dépositaire de la marque en France et plus précisemment à Paris ou j’habite ?
    Merci de vos réponses.
    Avec un confraternel salut
    NA

    • 18 mai 2014 at 11 h 53 min

      Salut Nicole,

      Pour choisir la bonne taille d’onglet tu peux utiliser ce schéma : http://www.alaskapik.com/sizing.php

      J’ai moi même chercher les onglets Alaska Pick dans plusieurs magasin sur Lyon, mais je n’ai pas trouvé. Finalement je les ai commandé sur Thomann. Je crois qu’il y a un magasin Thomann à Paris, tu pourras surement les acheter là bas.

      Les onglets Alaska Pick existe en plastique et en acier, je te conseille ceux en plastique.

      A bientôt !

      Kevin

Leave a Response