Articles
Now Reading
Vivre de la guitare | Profession guitariste
6

Les métiers possibles pour les guitaristes

profession-guitariste-guitarePlan de l’article :

  1. Instrumentiste
  2. Enseigner la guitare
  3. Technicien du son
  4. Médiateur artistique
  5. Compositeur
  6. Luthier
  7. Commentaires

Si vous en avez marre d’obéir à votre patron psychorigide qui arrive difficilement à 70 de QI les jours où il est en forme, et dont la seule qualité aux yeux de sa hiérarchie est son absence d’humanité (j’espère que le blaireau à qui je pense lira un jour ces lignes), il serait peut être temps de pensez à un changement de profession. Quoi ?! Vous jouez de la guitare depuis très longtemps et c’est une passion qui ne vous a jamais quitté ? ça tombe bien, il existe pas mal de débouchés professionnels pour les guitaristes, dont certain méconnu. J’ai donc dressé une petite liste des différents métiers qu’il est possible de faire pour un guitariste.

1. L’instrumentiste

Guitariste soliste :

profession-guitaristeEtre guitariste soliste n’est pas donné à tout le monde. Il faut être la perle rare, le gars qui a travaillé sans relâche nuit et jour. Avoir une médaille d’or de fin d’étude au conservatoire est conseillé. Puis vous poursuivrez vos études au CNSM de Paris ou de Lyon (si vous réussissez le concours d’entrée).

Les guitaristes solistes ne sont vraiment pas nombreux, c’est une histoire de vocation, bien évidement de travail, mais aussi de chance. Profession très difficile.

 Guitariste au sein d’un groupe :

concert-metier-guitaristeCela concerne bien plus de personne. Nombreux sont les guitaristes qui jouent dans un groupe (presque tous en fait…), mais percer avec son groupe n’est pas une chose facile, et souvent aléatoire.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, il vous faudra répéter le plus souvent possible (une répète par jour c’est bien). Il vous faudra aussi vous trouvez une identité singulière qui vous permettra de vous démarquer des autres groupes. Je vous conseil de participer à un maximum de projets musicaux avec votre groupe (concert, enregistrement, concours…)

Je ne vous cache pas que les guitaristes qui arrivent à tourner toute l’année et à vivre de leur musique sont rares. La plupart alterne entre les tournées, et le professorat.

Malheureusement, c’est pas toujours une profession de jouer dans un groupe, mais ça apporte toujours du bonheur.

 Guitariste de studio :

La scène n’est pas votre truc. Comme moi, vous avez le trac, dès que vous jouer devant plus de deux personnes.

metier-guitare-professionLes guitaristes de studio se doivent de posséder un certain nombre de qualité : ils doivent être très à l’aise avec la lecture de partition. Dans l’idéal on vous donne une partition et vous devez pouvoir l’enregistrer directement. Une bonne oreille est également conseillée, avec un bon « groove » et un bon « feeling ».

Les guitaristes qui ne font que du studio sont rares. Dans cette profession les guitaristes alternent souvent entre le studio, la scène, et les cours.

2. Enseigner la guitare

 Professeur de guitare :

Vous avez fait l’ENM ou le conservatoire ? Il vous faudra encore être admis au CEFEDEM (centre de formation des enseignements de la musique). Vous passerez alors le diplôme d’état (DE) de professeur de guitare.

 Professeur de musique :

Vous avez une maîtrise ou une licence de musicologie à la fac, et vous avez obtenu le Capes (certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement secondaire) ou l’Agreg. Vous pouvez alors postuler dans les collèges et les lycées, et votre employeur sera l’éducation nationale. La plupart des profs de musique en lycée ou collège ont des classes d’une trentaine de gamin, qui ont une seule heure de musique par semaine dont ils se foutent éperdument. Vous l’aurez compris, ce n’est pas moi qui vais vous conseillez d’emprunter cette voix. Certes vous aurez les vacances scolaires, mais les élèves vous auront tellement épuisés le reste de l’année qu’elles ne suffiront pas à vous évitez une dépression au bout de 5 ans de carrières.

3.Technicien du son

metier-ingenieur-du-sonEn France les places pour travailler dans les métiers de l’audiovisuel sont chères. L’enregistrement musical ou la sonorisation de concert intéresse trop de monde, et seulement 20% des étudiants arrivent à ces métiers. Les 80% restant finiront par travailler dans l’audiovisuel ou le multimédia. Dans ce milieu les contrats sont toujours merdiques, (ça doit faire 150 ans qu’aucun patron n’a signé un CDI pour un technicien du son). Vous aurez le statut d’intermittent. Votre carrière se résumera à des périodes de chômages et des périodes de plein emplois (souvent l’été avec les festivals). Si la précarité ne vous fait pas peur, le métier en lui-même à l’air captivant.

Régisseur son : il est responsable de la sonorisation d’une salle de spectacle, d’un théâtre. Il est souvent sous contrat avec un centre culturel. Il est installé à la console et s’occupe de la partie sonore des spectacles. Il est souvent aidé par un assistant ou un technicien.

L’ingénieur du son : il est responsable de la prise de son et de la réalisation des enregistrements. Il faut une très bonne oreille, et être à l’aise avec les outils informatiques.

4. Médiateur artistique

Si vous êtes un amoureux inconditionnel de la guitare, mais que vous n’avez jamais réussi à jouer correctement de cet instrument, vous pouvez quand même trouver un métier en rapport. Il vous faudra être très organisé, avec un très bon relationnel. Le profil idéal pour devenir médiateur artistique est de sortir d’une école de commerce.

5.Compositeur

Devenir compositeur ne s’improvise pas. Il s’agit d’une vocation. Il vous faudra écrire et composer jusqu’à plus soif, et savoir faire le tri dans vos idées pour ne garder que les meilleurs. Les compositeurs qui vivent uniquement de leur musique sont très rares (d’ailleurs la SACEM le concède volontiers). Il vaut mieux vous assurez une issue de secours au cas où vous ne percerez pas en tant que compositeur.

Il est également possible de vendre des musiques libre de droit.

Il existe des compositeurs spécialisés dans certains domaines : musique de jeu vidéo, musique adapté pour le théâtre…

6. Luthier 

profession-luthierEt voici le plus vieux métier du monde… pour les guitaristes :D Si travailler le bois pendant des heures au calme dans votre atelier est une passion, vous avez trouvé votre futur métier ! L’ITEMM (Institut Technologique Européen des Métiers de la Musique). Vous commencerez probablement votre carrière comme stagiaire chez un luthier avant d’avoir votre propre atelier. Attention cependant à ne pas négliger la dimension relationnel, car il ne faut pas oublier que la finalité d’un luthier est quand même de vendre les guitares qu’il fabrique. Il faut donc aimer la solitude, mais savoir être sociable quand il le faut.

Derniers articles :

___________________________________________

Vos commentaires sont toujours les bienvenus…

Pour rendre un guitariste heureux, il lui faut des tablatures; et pour rendre un blogueur heureux, il lui faut des commentaires et des partages ! 😀
About The Author
Guitare Tablatures
Passionné par la guitare et ses sonorités, j'ai crée ce site pour proposer les tablatures que j'ai apprécié ou trouvé amusante. Travaillé ces morceaux est un bon moyen de progresser dans la pratique de son instrument de manière ludique.
6 Comments
  • rayon de soleil
    23 mars 2016 at 8 h 07 min

    Bonjour,

    Passionnée de guitare, je suis tombée sur ce site. Si j’apprécie vos conseils et commentaires (surtout en ce qui concerne les patrons en général) avec lesquels je suis d’accord, sans vouloir aucunement vous vexer mais dans le but de vous rendre service, je dirais qu’au niveau de votre orthographe c’est la cata et que cela vient gâcher la lecture de vos écrits. Dommage !

  • 20 mars 2014 at 17 h 30 min

    Si un compositeur fait partie d’une boite de production audiovisuelle il peut très bien être salarié.

    Il y a aussi des possibilité sur internet en tant que webentrepreuneur ou youtubeur (plus dur) ou encore musicien intervenant, musico thérapeute etc.

  • 23 février 2014 at 16 h 34 min

    En ce qui concerne 5, il n’y a pas que les compositeurs enregistrés à la sacem qui peuvent vivre de leur musique, il y a de nombreux autres moyens de monétiser son travail de compositeur, et ce quel que soit l’instrument :
    -vente de musique libre de droit ( certains en vivent très bien )
    -composition de musique de jeux vidéos
    -musicien de concert ( il vaut mieux habiter dans une grande ville, ça aide )

  • Marie
    31 janvier 2014 at 15 h 10 min

    Merci pour cet article. Je suis trop vieille pour me réorienter, mais si c’était à refaire, je choisirais l’enseignement de la musique plutôt que de l’histoire.
    Amicalement,
    Marie

Leave a Response