Articles
Now Reading
Gestion de la respiration pour la guitare
4

Comment améliorer son jeu en apprenant à maîtriser sa respiration.

Plan de l’article :

Introduction

Selon le type d’instrument pratiqué, le musicien accordera plus ou moins d’importance à sa respiration. Il est logique qu’un flûtiste passe plus de temps à travailler son souffle qu’un guitariste.

D’ailleurs beaucoup de guitaristes ne se sont jamais interrogé sur la manière de respirer pendant leur morceau, or la respiration est un véritable pilier de la technique instrumentale.

Se décontracter

Vous pouvez essayer de respirer de manière très rapide et essayer de jouer un morceau lent en même temps, vous verrez que c’est très perturbant. Pour ma part je connais bien ce problème, car dès que je joue en publique, ma respiration s’accélère à cause du trac. Dans ces moments mes doigts se contractent et j’ai beaucoup de mal à garder un tempo régulier.

respiration-yoga-gestion-stressTout ça pour dire qu’une bonne respiration entraînera une bonne décontraction, et surtout facilitera votre technique.

Si vous donnez des cours ou si vous jouez avec des guitaristes débutants, écouté leur respiration. Vous vous apercevrez que dès qu’une difficulté technique se présente, il jouera en apnée. Cela est particulièrement flagrant sur les barrés. Le débutant bloque sa respiration car il concentre toute sa force dans sa main gauche, puis il se détend à nouveau quand il passe à un autre accord plus simple. Généralement la contraction de la main gauche entraînera un jeu plus « fort » (en tout cas mal contrôlé) de la main droite.

Pour les guitaristes avec plus d’expérience, c’est la vitesse qui coupe la respiration. Sur les passages avec beaucoup de notes à jouer rapidement, on a tendance à bloquer notre respiration pour moins trembler. D’autre part, dans un morceau on appréhende toujours les passages les plus technique, du coup quand on y arrive, nous perdons de notre décontraction.

respiration-inspiration-expiration-guitare-gestionLe cycle respiratoire s’opère en deux temps :

  1. Une inspiration brève.
  2. Une expiration lente.

Il existe encore d’autres techniques de respirations, mais beaucoup plus rare, tel que la respiration continu (mais qui n’est pas utilisé pour la pratique de la guitare).

Les deux grandes écoles

Tous les guitaristes ne s’entendent pas sur la manière de respirer. Apparemment c’est un sujet qui fait beaucoup débat dans les conservatoires. Certains affirment que l’idéal est d’avoir une respiration profonde et régulière qui vient de l’abdomen. Ainsi l’interprétation viendra se superposer à cette respiration régulière, et permettra au musicien de limiter ces émotions personnelles (pour le trac en public par exemple).

Pour d’autres guitaristes (dont je fais parti) il vaut mieux adapter sa respiration à la musique. La respiration peut donc être courte ou longue selon la phrase musicale qui est jouée. Leurs émotions se reflètent alors d’avantage dans la musique.

Exercices de respiration à l’usage des guitaristes

  • La respiration thoracique : l’air entre par le nez, vient gonfler les poumons, puis on expire. C’est la respiration que l’on utilise naturellement la plupart du temps.
  • La grande respiration (respiration abdominale) : installez-vous sur une chaise, écarter les pieds. Prenez une grande inspiration en gonflant bien vos poumons. Ainsi l’air passe par les narines, et vient progressivement gonfler les poumons, ce qui provoquent un élargissement de la cage thoracique. Lors de l’expiration les muscles pelviens se resserrent, le ventre s’aplatit, et les poumons se vident. Cet exercice vous demandera plus d’entraînement que le premier, au début vous ressentirez une impression d’étouffement lors de l’inspiration. 

Pour faire ces exercices, je vous recommande de vous représenter mentalement le chemin que l’air parcours dans votre corps.

gestion-respiration-guitare

La respiration à quatre temps.

On l’appelle aussi la respiration carrée.

  1. Inspirer sur une mesure (4 temps)
  2. Garder l’air pendant la mesure suivante
  3. Relâcher l’air pendant la troisième mesure.
  4. Pour finir observer une pause « sans air» sur la quatrième mesure.

Cette méthode vous permet de respirer en suivant la structure de vos morceaux. Je l’ai essayé, mais je l’a trouve très contraignante, et moins naturel que les autres. Mais comme chacun de nous est unique, vous aurez peut être un ressenti complètement différent du mien.

Conclusion

Il est difficile de penser à sa respiration quand on joue de la guitare, nous avons tellement d’autre chose à penser ! Pourtant, comme nous l’avons vu la respiration permet de se décontracter, et peut constituer une grande aide.

Je finirai avec une note biologique : la respiration permet l’apport de dioxygène aux muscles, ce qui évite leur fatigue.

About The Author
Guitare Tablatures
Passionné par la guitare et ses sonorités, j'ai crée ce site pour proposer les tablatures que j'ai apprécié ou trouvé amusante. Travaillé ces morceaux est un bon moyen de progresser dans la pratique de son instrument de manière ludique.
4 Comments
  • 6 avril 2014 at 11 h 36 min

    Intéressant, je ne m’étais jamais posé cette question de la respiration pour la guitare. D’ailleurs le titre de l’article m’a légèrement fait sourire mais au final le contenu est très pertinent.

    Moi même je me retrouve sur scène à devoir jouer du picking avec bras droit qui tremble. C’est très déstabilisant et très frustrant parce que ça nuit à la qualité de la performance.

    D’ailleurs j’ai du mal à bien caler mon avant bras sur la caisse quand je fais des arpèges, si tu as des astuces je suis preneur. Souvent l’avant bras est appuyé sur le bord de la caisse et ça coupe un peu la circulation du sang.

    Sinon pour la grande respiration c’est la respiration qu’on apprend lorsqu’on chante.

    Des cours de chant sont très intéressants pour un guitariste. Ca permet de respirer mieux et draguer plus 😉

  • 5 mars 2014 at 9 h 14 min

    Excellent article, en tant que « débutant » je suis en pleine recherche sur le sujet et je tombe sur votre billet. Pour ma part j’ai choisi de prendre des cours de chants afin de m’aider à mieux respirer et a mieux comprendre la structure globale de la chanson, je n’ai pas une tès belle voix mais bon on peu pas en acheter une nouvelle comme on achète une nouvelle guitare 😉

  • serge
    13 janvier 2014 at 12 h 22 min

    respirons respirons,perso je me suis forcer à l’indiquer à certains passage de la partition en l’ecrivant dans un premier temps ca permet de prendre conscience de pas se laisser gagner par la vitesse et l’essouflement salut bonne semaine kevin

Leave a Response